Charente Libre le 10 Avril 2017

Le lycée Caillaud solidaire de Lou vice-championne du monde de joëlette

Lou et ses deux accompagnateurs prête pour le championnat de Joëlette le 27 mai à Saint-Trojan
J.L

Par Jean Lasaires, publié le 10 avril 2017 à 15h36, modifié à 18h00.

La journée portes ouvertes a été pour le proviseur l’occasion de vanter les mérites de son établissement qui a reçu a visite de plus de 200 collégiens et leurs parents sous un soleil radieux et propice aux échanges qui ont permis aux visiteurs de se faire une opinion pour préparer l’avenir « nous avions besoin de voir et de d’échanger avec les profs, on ne connaissait pas du tout et notre opinion sur le lycée a changé » explique des parents venus de La Couronne.
Ils ont eu l’occasion de voir la Joëlette construire par les élèves de la section chaudronnerie. Véritable chaise à porteur destinée surtout aux handicapés pour qu’ils puissent avec l’aide d’au moins deux accompagnateurs se promener partout de la montagne escarpée aux cheminement pierreux.


Pédagogie et solidarité

Sauf que le projet est l’histoire d’une solidarité née d’une rencontre d’un agent du lycée, Franck Charrier, avec Laurent Chiché le père de Lou, fillette lourdement handicapée moteur et très friande du championnat du monde de Joëlette qui se passe chaque année en Charente-Maritime.
Pour le remercier de l’aide bénévole qu’il avait apporté à l’atelier chaudronnerie, Franck Charrier autre accro en tant qu’accompagnateur du championnat de joëlette a proposé avec l’aval de l’établissement et sous la conduite de professeur de chaudronnerie Patrick Gosselin de faire construire par les élèves une joëlette et de l’offrir à Lou déjà vice-championne du monde en 2015.
En présence des organisateurs du championnat et du maire de Ruelle Michel Tricoche, le proviseur Christian Vallat a remis officiellement la joëlette flambant neuve à la fillette toute débordante de joie.
« Une belle histoire de solidarité qui nous a permis de mettre en œuvre toute la pédagogie servant à former les futurs diplômés des métiers du fer », a-t-il déclaré en substance. Aucun démenti de Patrick Gosselin « surtout un gros travail de préparation des plans très profitable pour la formation et qui a fait travailler tous les ateliers de la mécanique à la peinture et rendu fiers tous les élèves de remplir de joie la petite Lou »

Charente Libre le 31 Mars 2017

Samedi 8 avril le Lycée Caillaud ouvre grand ses portes


Christian Vallat (à g) et Pierre Faver adjoint à l’organisation des portes ouvertes visitent les ateliers 

Par Jean Lasaires, publié le 31 mars 2017 à 19h31, modifié à 22h00.


Incontournable la journée portes ouvertes du Lycée Jean Caillaud aura lieu samedi 8 avril de 9 à12h et de 13h30 à 15h30. « Nous avons beaucoup de spécifiés à faire connaître et particulièrement le fait que nous sommes le seul établissement à avoir trois formations à proposer, la chaudronnerie, l’accueil et la vente, le monde industriel et tertiaire réunis, ajoutez à cela la section européenne et l’éventail des formations a de quoi satisfaire les parents et collégiens désirant prendre la filière des métiers », le proviseur Christian Vallat a comme objectif principal lors de cette journée de faire valoir l’excellence dans la diversité de son établissement dont l’image n’est pas toujours en relation avec la marche du Lycée.
Cette journée à laquelle les collégiens et leurs parents sont conviés permettra de montrer avec les explications des professeurs toutes les filières et de voir comment à travers les stages entreprises « les élèves mettent le pied dans la vie active chaque année de formation ». La visite des ateliers ne manquera pas de les étonner par les réalisations pointues qui permettent aux élèves de se mesurer à la rigueur de l’excellence, voiture de challenge Shell-éco, réalisation d’une joëlette (1) qui va concourir par les championnats de monde à Saint-Trojan.
Enfin cette journée permettra d’inviter les 266 entreprises du département qui reçoivent les stagiaires ou qui fournissent l’établissement. La veille il aura reçu des collégiens de sept collèges pour leur expliquer les formations, les diplômes et les métiers qu’ils pourront recevoir à Jean Caillaud. « Nous espérons les voir, le lendemain, accompagnés par leurs parents », optimise Christian Vallat.


(1) La joëlette est un fauteuil tout terrain mono-roue (espèce de chaise à porteur avec frein à disque). Elle permet la pratique de la randonnée ou de la course à toute personne à mobilité réduite ou en situation de handicap avec l’aide d’au moins deux accompagnateurs.