ERASMUS+ S’ATTAQUE AUX DÉCROCHAGES SCOLAIRES

« ERASMUS PLUS » S’ATTAQUE AUX DÉCROCHAGES SCOLAIRES

(CL du 24/04/2018 JL)
Le décrochage scolaire, un problème européen, qui permet de réunir un lycée italien et turc autour du lycée Caillaud de Ruelle pour en diagnostiquer les causes
Donner aux élèves l’envie d’apprendre c’était le but de la journée organisée au Lycée professionnel Jean Caillaud sous l’égide de la dynamique de la professeure de français Nadia Gilard dans le cadre « d’Erasmus plus ». Elle avait réuni pour l’occasion un lycée italien d’Apria (à côté de Rome) et un lycée turc d’Hatay (à 100kms de la frontière Syrienne) pour voir ensemble profs, élèves qu’elles sont les raisons qui poussent les élèves au décrochage scolaire après deux ans d’étude en lycée.
Les trois lycées se sont réunis non pas pour trouver des solutions mais pour savoir quelles sont les raisons qui entraînent les défections qui atteignent jusqu’à 10% en France et 14% en Italie. Un travail en commun qui, sous l’assistance d’Erasmus avait une résonance européenne qui faisait plaisir à voir « notre volonté est de donner une conscience européenne aux élèves par la découverte de leurs camarades d’autres pays avec qui ils discernent de près ou de loin la même problématique », expliquait un responsable de l’association italienne « Digital ».
Les professeurs Italiens Turc et Français étaient sur la même longueur d’onde quand il s’agissait de comprendre pourquoi les élèves décrochaient. Tous d’accord pour dire que les deux premières années sont importantes, qu’on ne s’appuie pas suffisamment sur les compétences innées des jeunes étudiants et qu’on ne les aide pas à construire leurs projets.
Le décrochage vu par les élèves.
Le point d’orgue est venu avec la parole cédée aux scolaires eux-mêmes. Elle a permis au français Thomas de déclarer sa dépression car l’école ne l’intéressait pas parce que on n’avait pas pu lui indiquer en amont une voie qu’il aurait aimé suivre, pendant que sa camarade Lutea déclarait tout de go qu’au début l’école ne l’intéressait pas. Et les deux étaient d’accord pour dire que les activités manuelles, la construction de projets et les voyages étaient facteurs de fidélisation aux études.
Les élèves turcs étaient quant à eux empêtrés dans des problèmes familiaux et la violence qui en découle avec des filles qui doivent aller à l’école, imposé par l’Etat, alors que les parents préfèrent qu’elles restent chez elles pour travailler, sans compter avec des établissements surpeuplés et mal équipés.
Côté italien les élèves n’aiment pas étudier « d’abord ce n’est pas important pour la famille », ils s’ennuient et n’aiment pas les matières qu’ils considèrent inutiles, les professeurs ne donnent pas une vue optimiste de l’avenir.
On le voit le champ de réflexion est vaste et varié. Et les professeurs ne manquent pas de matière pour, peut-être, amener dans une deuxième phase des solutions simples comme la construction de projets, l’écoute des élèves et des applications manuelles à la pédagogie.
« Pour moi ce qui est important aujourd’hui c’est l’ouverture que l’on propose par les échanges de ce type, l’enrichissement par la découverte des différences et des similitudes, c’est la force d’Erasmus que nous voulons conserver dans notre établissement », conclu Christian Vallat le proviseur du Lycée
Source: 
http://www.charentelibre.fr/2018/04/24/erasmus-plus-s-attaque-aux-decrochages-scolaires,3243653.php

Les portes ouvertes...dans la presse

LYCÉE CAILLAUD : PORTES OUVERTES SUR L’AVENIR DES COLLÉGIENS   

CL:Par Jean Lasaires, publié le 20 mars 2018 à 15h20, modifié à18h00.
Malgré la pluie et le temps frileux samedi, la journée portes ouvertes du Lycée des Métiers Jean Caillaud a reçu près de 150 visiteurs parents et élèves de troisième des collèges des alentours venus pour préparer leur choix de leur parcours scolaire à partir de la seconde.
Pour Christian Vallat le proviseur et toute son équipe des agents de services aux professeurs c’est le moyen de montrer toutes la facettes de Lycée et de lutter contre les idées reçues qui peuvent courir sur l’établissement. « Nous avons des originalités à faire connaître. Nous sommes le seul établissement à avoir trois formations à proposer, la chaudronnerie, l’accueil et la vente. C’est à dire la réunion du monde industriel et du tertiaire, sans oublier la section européenne », s’enthousiasme le proviseur.

Le choix est large et l’éventail des différentes formations étonnent et satisfont les parents venus souvent avec des idées préconçues « Les échanges avec les professeurs ont été fructueux. Notre opinion sur le lycée a changé », expliquent des parents venus de l’agglomération. De côté des ateliers, Francis Lafargue, Responsable de la formation professionnelle, n’arrête pas de vanter les mérites de la filière chaudronnerie « c’est une filière qui recrute et nous avons beaucoup de demande du monde industriel », assène Francis Lafargue qui explique qu’une nouvelle section sur les tuyaux industriels a été mise en place pour satisfaire à la demande « il reste quelques places. Ce serait bête de pas les combler », se lamente-t-il.
Dans l’atelier électricité de haut niveau d’équipement les visiteurs se succèdent dans les couloirs de travaux pratiques pour découvrir concrètement les enseignements prodigués. Alexandre et Boubacar venus du collège Cassin du Gond n’en perdent pas une miette. Leur envie de devenir électricien est bien ancrée dans leur démarche.

Au milieu du lycée une pièce dédiée à l’accueil est tenue par les élèves de la section accueil. Cinq jeunes filles le sourire aux lèvres accueillent les visiteurs et les accompagnent sur les endroits de démonstrations. Carrément en phase avec leur futur métier dans le monde du travail, elles peuvent démontrer ce qu’elles apprennent sur leur banc de lycéenne.

Pour Christian Vallat la journée portes ouvertes est aussi le moyen de mobiliser tout le lycée. Une façon de resserrer l’équipe « Cette année tout le monde a mis la main à la pâte pour le meilleur bénéfice de nos visiteurs ».

Lycée des Métiers Jean Caillaud Cité scolaire de Puyguillen – BP 40054 – 16600 Ruelle Tél : 05 45 65 74 74 -
 Courriel : ce.0160036c@ac-poitiers.fr Site : http://ww.lycéejeancaillaud.fr