Prêt d'ordinateurs

À la suite d’un heureux concours de circonstances, l’hôpital Henri Laborit de Poitiers a généreusement offert un lot d’ordinateurs bureautiques au lycée Jean Caillaud. Le lycée a la possibilité de prêter ces ordinateurs aux élèves qui en auraient besoin.

Les ordinateurs sont équipés d’un système linux et de très nombreux logiciels libres couvrant des usages informatiques variés : Production et traitement de documents bureautiques (odt, docx, pdf …), mathématiques et sciences, algorithmiques (Python & Scratch, tableur), technologiques (construction, électrotechnique, planification, ...), créations graphiques (image, BD, animation 2D), traitements audio-vidéo et productions musicales, jeux (réflexion, stratégie, action), applications spécifiquement pédagogiques.
 

Connexion internet :
    • Par prise Ethernet (il faut une box)
    • Par prise USB :
          Partage de connexion avec un smartphone.
           Dongle wifi (non fourni, ~10€)
La webcam en cas de visioconférence n’est pas fournie.


Chronologie d’un travail d’équipe :
  • Mme Nadia Bercier a proposé les PC au lycée en relayant l’offre de l’hôpital Henri Laborit.
  • Hôpital Henri Laborit de Poitiers : don des machines au lycée Jean Caillaud.
  • M. Christian Vallat, ancien proviseur du lycée : accord pour « recueillir » la trentaine de machines au lycée.
  • M. Pascal Forget : transport des PC depuis Poitiers.
  • Mme Françoise Cuisinier, proviseure du lycée Jean Caillaud : projet de prêt des machines aux familles.
  • M. Mickael Mauger : recensement des besoins des familles, installation du système.
  • M. Jean-Patrick Pommier : idée initiale autour du recyclage de PC, modification d’une iso Ubuntu, installation du système.

Prise en main:

Tour d'horizon des applications:
 

 

Maison des lycéen.ne.s

La MDL développe et soutient des projets sportifs, culturels, humanitaires ou liés à la citoyenneté. 

Le Conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL) travaille avec elle, pour l'aider à réaliser ses projets et à les faire connaître.
Pour financer ses projets, la MDL peut organiser des activités pour récolter des fonds : fête de fin d'année, gestion d'une cafétéria, expositions, etc.
Elle assure aussi la promotion des moyens d'expression des lycéens : droits d'association, de réunion, de publication, etc.


Le budget de la Maison des lycéens est distinct de celui du lycée. Le programme des activités de l'association contribue à enrichir le projet culturel de l'établissement, notamment pour ce qui relève de la culture au lycée.
La MDL doit contracter une assurance pour couvrir les risques éventuels qui peuvent survenir à l'occasion de ses activités. Elle doit également disposer d'un compte bancaire, pour faciliter et sécuriser ses opérations de gestion.
Les recettes peuvent provenir de divers produits :
  • les cotisations des adhérents ;
  • les dons ;
  • les produits des activités de l'association ;
  • les subventions publiques ;
  • les dotations de l'établissement.
La MDL peut faire des bénéfices au titre de ses activités, mais ni les membres du conseil d'administration de l'association, ni les membres du bureau ne peuvent recevoir une rétribution quelconque en raison des fonctions qui leur sont confiées.
 

«