Représentations théâtrales "Contamination"

"Contamination"... par qui, par quoi, comment ... ?

La Compagnie Italique, de la metteure en scène Valérie Grail, a donné deux représentations de la 1ère partie de la pièce commandée à François Bégaudeau, "Contagion", hier devant les classes de 1ère bac pro E-TCI et 2nde pro COM.
Nos élèves ont apprécié le jeu très vivant des deux comédiens, Côme et Raphaël, qui incarnaient respectivement Maxime, un jeune lycéen avide d'information sur le web, et Stéphane, son ex-prof et ami de son père.
Maxime est-t'il "contaminé" par les rumeurs et autres théories du complot qui circulent sur le web, comme le craint son père ? Stéphane est-il le mieux placé pour alerter son ancien élève sur les risques de désinformation, de quelque origine soit-elle ? Autant de questions soulevées par la pièce et dont nos élèves auront l’occasion de reparler avec François Bégaudeau lors de sa venue au lycée le 31 mai prochain, pour clôturer le projet "De la désinformation...au théâtre" mené par la professeure-documentaliste et deux professeures de français/histoire-géographie.

 

 

Visite de l'exposition Sciences Physiques

Visite de l'exposition Sciences Physiques 

Loin de l'incontournable numérique du XXI ème siècle, les CAP Préparation et Réalisation d'Ouvrages Électriques et ceux de Réalisation en Chaudronnerie Industrielle du lycée ont redécouvert  la physique à l'aide des instruments  du XIXème siècle.
Pour mettre en valeur les trésors du lycée Guez de Balzac et les protéger, une association « Les Amis du Patrimoine de Guez » a été créée le 1 novembre 2003.  Cette association propose de  faire vivre les collections sous forme d’expositions ouvertes au public et d’offrir par ce biais des opportunités de formation aux élèves.
Les lycéens de Ruelle sur Touvre ont pu découvrir sous la tutelle de Lucien Dupuy, professeur de physiques,  l'électrostatique et les 50000 volts de la machine de Wimshurst. Ils l'ont utilisé pour charger une bouteille de Leyde, l'ancêtre du condensateur, et mis en évidence les avantages d'une cage de Faraday.
Du  statique ils sont passés au dynamique avec l'électromagnétisme et la pile de Volta. Et non Médi, ce n'est pas "Monsieur pile" l'inventeur du tout premier générateur électrique.
  

L'appareil d'Oersted, lui, a permis de mettre en évidence le lien entre le champ magnétique et le courant électrique.Les élèves ont pu en déduire le fonctionnement du costaud électro-aimant en fer à cheval, et son utilisation dans la machine de gramme ou le récepteur Morse utilisé jusqu'à la seconde guerre mondiale.
Le cabinet expose aussi des machines simples que Xavier traduira par "pas compliqué"  les belles maquettes de treuil et cabestan, ou le surprenant  double cône a remonter la pente. Une illusion qui rappellerai bien celle de La cote qui descend à Saint Sornin.


Le patrimoine de physique est si important que les lycéens auront à peine le temps vibrer aux figures de Chladni, succomber au charme du bouquet magique, image virtuelle d'antan et frémir aux fantasmagories de la lanterne magique.
Pourtant une armoire mystérieuse  renferme une autre belle collection de sciences naturelles qui attire l'oeil des élèves.Christine Baier-Delacroix professeur de sciences et vie de la terre  n'hésite pas  en sortir un bézoard, cher à Harry Potter, ou un dragon volant !
La salle du parloir de Guez n'ouvrira sans doute pas ses portes au public avant septembre, dommage.