Projet « Exils »

Projet « Exils »​

Dans le cadre du projet « Exils »,  initié par une professeure de Lettres, un atelier de gravure sur tetra pack a permis aux élèves de réaliser une création de leur vision de l’exil, grâce à l’intervention des membres de Le Bouc .
Le Bouc est une maison d'édition qui a pour objet la promotion des arts imprimés à travers l'édition d'estampes en lithographie en gravure et en sérigraphie. C’est une imprimerie artisanale qui organise des ateliers scolaires de gravures. 
Il est orchestré par deux imprimeurs passionnés d'image Geoffrey Grimal, sérigraphe et Audrey Potrat, graveur, lithographe.
Les élèves de Terminale Bac Professionnel Commerce ont découvert cette technique, ont manipulé l’encre grasse, les mitaines, la tarlatane et la pointe sèche. Ils  ont pu aborder la notion d’exil différemment. Le thème a été travaillé en littérature et à travers les arts, la BD, afin de montrer toutes ces facettes : choisi, forcé, imaginé, l’exil permet d’enrichir et de définir son identité. Il permet aussi d’aller à la rencontre de l’autre et de prendre en compte ces différences.
 Lors du cours d’arts appliqués, les élèves ont imaginé un visuel de carte postale, avec l’aide de leur professeure. L’écriture achèvera la première partie de ce projet, qui se  poursuivra avec la venue de Leïla Sebbar, romancière et nouvelliste, début novembre. 
Audrey Potrat et Geoffrey Grimal   aiment l'encre et les beaux papiers, les images graphiques et colorés et ont su faire  partager leur art aux élèves attentifs et créateur.

 



Sortie culturelle des élèves de Bac Pro E.TCI

​Le jeudi 7 septembre au matin les élèves de Terminale Bac Pro Electrotechnique et Terminale Bac Pro Chaudronnerie sont  allés découvrir le nouveau quartier de la gare d’Angoulême afin de mieux comprendre l’aménagement du territoire et de réaliser  son impact sur la ville.
A pieds, accompagnés de leur professeurs d’histoire,

de français et de construction, ils sont allés jusqu’à L’Alpha
apercevoir les travaux des futurs îlots Didelon et Renaudin.









 
Ensuite les élèves ont longé la Charente par les quais de l’Houmeau  jusqu’au musée du papier qui proposait une exposition sur un artiste de renommée internationale : Li Hongbo. Li Hongbo est un artiste chinois qui a réalisé en papier, selon la technique du nid d’abeilles,  les bustes de François 1er et de Marguerite de Navarre.  Cette exposition se nomme « quand la sculpture devient créature ». Nous sommes restés absorbés par les prouesses techniques !








 

































Enfin nous avons terminé notre expédition culturelle par l’exposition au musée de la BD des « 120 ans  de Gaumont » qui nous a permis de découvrir les décors de cinéma et de grands artistes.
Cette journée a permis aux élèves d’enrichir leur bagage culturel, déjà bien rempli !