Projet Exils...la suite


Projet Exils...la suite

Dans le cadre du projet et du programme de Lettres," Identité et diversité", Leila Sebbar est allée à la rencontre des élèves de Terminales Bac pro Commerce, grâce à l'association de la MEL (Maison des écrivains et de la littérature).
Les élèves ont lu et étudié les nouvelles du recueil L'orient est rouge, paru en 2016, aux éditions ELYSAD. Le thème qui relie ses 12 nouvelles est celui de l'exil, de la guerre et du terrorisme. Douze personnages qui semblent mener une vie normale mais qui souterrainement se laissent emporter dans un tourbillon qui les déborde. Ses personnages, nous les avons frôlés, croisés, avec une parfaite indifférence mais Leïla Sebbar va nous obliger à les regarder au fond de leur être. La discussion avec l'auteur a permis aux élèves une rencontre riche et l'intérêt était grand, pour ces thèmes malheureusement d'actualité et qui nous  touchent tous.


Projet « Exils »

Projet « Exils »​

Dans le cadre du projet « Exils »,  initié par une professeure de Lettres, un atelier de gravure sur tetra pack a permis aux élèves de réaliser une création de leur vision de l’exil, grâce à l’intervention des membres de Le Bouc .
Le Bouc est une maison d'édition qui a pour objet la promotion des arts imprimés à travers l'édition d'estampes en lithographie en gravure et en sérigraphie. C’est une imprimerie artisanale qui organise des ateliers scolaires de gravures. 
Il est orchestré par deux imprimeurs passionnés d'image Geoffrey Grimal, sérigraphe et Audrey Potrat, graveur, lithographe.
Les élèves de Terminale Bac Professionnel Commerce ont découvert cette technique, ont manipulé l’encre grasse, les mitaines, la tarlatane et la pointe sèche. Ils  ont pu aborder la notion d’exil différemment. Le thème a été travaillé en littérature et à travers les arts, la BD, afin de montrer toutes ces facettes : choisi, forcé, imaginé, l’exil permet d’enrichir et de définir son identité. Il permet aussi d’aller à la rencontre de l’autre et de prendre en compte ces différences.
 Lors du cours d’arts appliqués, les élèves ont imaginé un visuel de carte postale, avec l’aide de leur professeure. L’écriture achèvera la première partie de ce projet, qui se  poursuivra avec la venue de Leïla Sebbar, romancière et nouvelliste, début novembre. 
Audrey Potrat et Geoffrey Grimal   aiment l'encre et les beaux papiers, les images graphiques et colorés et ont su faire  partager leur art aux élèves attentifs et créateur.